ADI Logements, appartements neufs Nantes, Rennes, Grand-Ouest

Vous êtes ici : Accueil > Les Actus

L’habitat participatif, une nouvelle forme d’habitat par ADI/SAMO

L’habitat participatif, une nouvelle forme d’habitat par ADI/SAMO

Quartier de la Création (Ile-de-Nantes), au sein d’une nouvelle résidence ADI, promoteur immobilier à Nantes, 15 appartements destinés à des seniors s’inscrivent dans une démarche « Habitat Participatif » en groupement avec la SAMO, sur l’îlot I2. Depuis quelques semaines, des ateliers réunissant 18 habitants potentiels se succèdent dans les locaux d’ADI, animés par la société Wigwam. Un projet pionnier, « qui rend acteur de sa vie », salué par deux élus : Pascale Chiron et Catherine Piau, venues à la rencontre du collectif en septembre et octobre.

Constituer d’abord le groupe. Pour Wigwam, l’habitat participatif commence par cela : fédérer le groupe autour du projet d’habitat commun. « Chacun a son histoire et ses habitudes. L’enjeu est de passer du Je au Nous ». Dans ce projet d’habitat atypique, intégré à un programme immobilier mixte, la réflexion est portée par le « bien vieillir ensemble, le partage d’activités, la bienveillance et l’entraide des uns et des autres ». Cette réflexion sociétale est intégrée dès la conception de l’immeuble. Une donnée nouvelle dans la démarche du promoteur ADI et du bailleur SAMO, tous deux engagés pour imaginer de nouvelles formes d’habitat tournées vers l’usager.
L’innovation se traduira à différents niveaux : des logements individuels conçus et adaptés à la demande de l’usager, une buanderie commune, des espaces intérieurs et extérieurs partagés, une organisation pour mutualiser des services (voiture, courses, sorties…).

Lors de la dernière rencontre, des entretiens individuels avec les architectes se sont déroulés afin de traduire les demandes en plans de logement. Ensuite, il s’agira de réfléchir plus finement au mode de gestion de l’espace collectif que les résidents ont prévus.
Parallèlement, les équipes maîtres d’ouvrage font le point sur la situation financière et personnelle de ces futurs résidents pour répondre aux demandes en matière d’accession.

La construction de l’ensemble démarrerait fin 2018 pour une livraison prévue en 2021.

Retour